Historique

HISTORIQUE DU CLUB DE MARCHE PAS À PAS

 1993 : La fondation du club

C’est en juin 1993 qu’une première rencontre d’environ 25 personnes avec des représentants du CLSC de Sorel, du CEGEP de Sorel de Kino-Québec et des Promenades de Sorel a  lieu, dans le but de mettre sur pied un Club de Marche. 20 participants à cette réunion ont accepté de participer à la fondation du Club, et la première rencontre se tient en septembre 1993.   Lydia Ingénito, du CLSC de Sorel, accepte de collaborer étroitement avec quelques futurs membres, en particulier pour mettre par écrit un projet de «Règlements généraux». Et le 31 décembre 1993, «Le Club de Marche Pas à Pas» devient une corporation officielle, enregistrée au libro C1448, Folio 42. Un premier conseil d’administration sera formé lors de la première assemblée générale annuelle des membres, en avril 1994.  D’ici là, Mme Thérèse Picard agira comme responsable du Club.

Valere

Valère, un membre actif pendant les 15 premières années avec Jean Gadoury.

5e anniversaire du Club : Des «Pas» vers la lune.

quartierdelune1310805ll2A l’occasion du 5e anniversaire, Denis Shooner, alors président du Club, demande au secrétaire ce qu’il faut faire pour limiter le nombre de membres à 50. Ce dernier lui répond que l’objectif n’est pas de limiter le nombre de membres, mais plutôt d’inciter les aînés à venir marcher, à venir échanger, à venir se faire des amis, à participer à toutes sortes d’activités pour mieux vivre leur retraite.   Et pour célébrer le 5e anniversaire, en collaboration avec Kino Québec et d’autres clubs de marche, des «pas» sont additionnés sous forme de kilomètres, et nous voilà parti vers la lune.  La réussite est telle que nous réussissons en 10 mois à faire un aller-retour.   Et le nombre de membres a dépassé 50… Et le nombre de présences matinales est de 20300… Et le nombre de Kilomètres marchés par les membres aux Promenades est de 93 000.   Lors du repas de groupe du 5e anniversaire, M. Paul Berger, représentant de Kino-Québec nous confiait que le Club de Marche Pas à Pas était un exemple pour la province dans sa façon exceptionnelle de se prendre en main.

10e anniversaire du Club : Des «Pas» autour des Promenades

Si le Club de Marche Pas à Pas est une réussite, c’est grâce à la collaboration des Promenades, du CLSC du Havre, et des bénévoles membres du Club.   Les Promenades de Sorel nous ont accueilli, nous ont logé, nous ont facilité la vie à tous les points de vue.  Mentionnons en particulier Michèle Gauthier, la marraine ou encore l’ange du Club de Marche. Au nom des Promenades, elle a accepté le projet d’un club de marche à l’intérieur des Promenades. Elle nous a autorisé à utiliser un local, et à l’aménager à notre goût.  Elle a fait en sorte de nous intégrer aux Promenades.  À son départ, c’est M. Réjean Bériault qui a pris la relève.  Grâce à lui, nous avons pu agrandir et rénover le local que nous occupions. Grâce à lui nous avons eu la chance de mettre en branle le projet du 10e anniversaire. Et surtout nous avons découvert en M. Bériault un homme préoccupé par la santé physique, intellectuelle et sociale des aînés.   Lydia Ingénito, du CLSC, nous a appris à gérer le Club dans toutes ses dimensions.  Durant les 5 premières années, elle a participé aux réunions du conseil d’administration. Et avant de nous quitter, elle nous a assuré qu’elle demeurait disponible pour nous aider, autant dans le domaine des conseils que dans le domaine financier (courrier, timbres, impression de documents, etc)   Enfin mentionnons quelques membres bénévoles qui ont particulièrement participé au développement du Club durant ces 10 premières années :  Thérèse Picard, première présidente, Denis Shooner et Jacqueline Vandal également à la présidence.  Rolland, l’homme à tout faire, Lucette  à la décoration du local, Ghyslaine et Carmelle pour l’accueil à chaque matin, et Jean pour le secrétariat et la publicité.   Diverses réalisations lors du 10e anniversaire du Club : En collaboration avec les Promenades de Sorel et Kino-Québec, le Club de Marche Pas à Pas va jouer dehors…. C’est en particulier par l’utilisation de la promenade localisée à Regards sur le Fleuve, la mise sur pied d’une randonnée pédestre à Ville La Joie, et la création d’un parcours balisé et sécuritaire autour des Promenades.   Quelques unes des activités des membres :

  • Prise de tension artérielle avant la marche et après la marche (novembre 1996)
  •  Une fois par mois, un déjeuner de groupe dans un resto de la région.
  • Des rencontres spéciales :  un repas pour fêter Noël ensemble, une «réunion de l’amitié» quelques jours avant la nouvelle année, une rencontre à la cabane à sucre, un verre de vin et beaucoup d’amour à la St-Valentin, une assemblée annuelle au mois d’avril, suivi d’un lunch, et un repas dans les Îles au milieu de l’été.
  • Des rencontres spéciales pour des conférences sur des sujets variés : les médicaments,  le deuil, l’impôt et les rentes, la mémoire, la retraite, comment éviter les chutes, etc.

   12e anniversaire : 15 millions de «pas» vers Cholet.

cholet__franceCholet, France, est maintenant jumelée à Sorel. Les 100 membres du Club de Marche Pas à Pas décident, virtuellement, d’aller visiter les gens de Cholet. Nous espérons y parvenir en 6 mois.  Un kilomètre équivaut à 1250 pas. 15 millions de «pas» sont donc requis pour s’y rendre.  La participation est tellement grande qu’en trois mois nous sommes rendus à Cholet, et décidons de continuer pour trois autres mois pour tenter de revenir à Sorel. Un succès formidable : 31 millions de «pas» sont inscrits sur l’affiche publicitaire.  Merci à la Caisse Desjardins, aux députés Louis Plamondon et Sylvain Simard, à la MRC du Bas Richelieu, à Marcel Robert, maire de Sorel, à Réjean Bériault des Promenades, à Michel Lessard, le président d’honneur de l’activité, et aux membres du Club de Marche Pas à Pas.

15e anniversaire : des «pas» dans l’environnement

     arts2  Le dossier environnement est celui de la MRC.  C’est donc avec la collaboration de la MRC que nous organisons les activités du 15e anniversaire du Club.  Merci à Denis Boisvert secrétaire de la MRC pour l’aide apportée pour ce projet.  Merci à Raymond Arel, préfet de la MRC pour avoir accepté la présidence d’honneur de ce projet.  Merci à Léo Fradette, conseiller en gestion des matières résiduelles pour la MRC du Bas Richelieu, d’avoir accepter d’être le conférencier lors de la rencontre générale à l’occasion du 15e anniversaire. Et merci à Réjean Bériault, directeur des Promenades, qui nous livre son intérêt à nous aider à faire des «pas» dans l’environnement.  Des invitations de se joindre à nous, ont été faites aux autres clubs de marche de la Montérégie : Le Club des Marcheurs du Complexe Cousineau de St-Hubert, le Club des Marcheurs de St-Hyacinthe, le Club de Marche d’la bonne humeur de Beloeil, et le Club des Marcheurs du Matin de Brossard.

humeur

La bonne humeur lors de la rencontre du 15e anniversaire

D’octobre 2008 à mars 2009, des suggestions mensuelles pour nous aider à protéger l’environnement sont remises aux 125 membres du Club.  Et lors de l’assemblée annuelle du mois d’avril 2009, plusieurs prix sont remis aux membres, suite à un quiz sur la protection de l’environnement.  Enfin, un voyage à Berthier pour visiter un site d’enfouissement, et à Joliette pour visiter un centre de tri, complète nos activités du 15e anniversaire.

 

Évènements spéciaux

leonard

Le 90e anniversaire de Léonard

reflexion

Une temps de réflexion après une marche dans la nature

Et en 2013 :  le 20e anniversaire du Club de Marche Pas à Pas

togoLe projet du 20e : Un projet humanitaire.

Le thème : Des «pas» vers le Togo

Surface :  56 785 km2

6 587 239 habitants

Monnaie :  Franc       

Langues :  Français, Ewe, Danois et hausa

Distance aller-retour : 18 000 Km.  Nombre de «Pas» requis : 22 500 000. Nous avons réussi un aller-retour : 45,000,000 pas.